Modele de tastatura

La conception du modèle M a été largement salué comme durable et fiable, et est resté fondamentalement le même depuis les années 1980, tandis que pratiquement tous les autres matériels informatiques, des PC aux moniteurs aux souris, a changé de façon spectaculaire. [recherche originale?] La conception robuste du M, y compris sa plaque arrière en acier lourde et son cadre en plastique solide, a permis même aux exemples les plus maltraités de survivre pendant des années. Le 27 mars 1991, IBM a cédé un certain nombre de ses opérations de fabrication de matériel, y compris la fabrication de claviers, à la firme d`investissement Clayton & Dubilier, Inc. dans un rachat à effet de levier pour former Lexmark International, Inc. [8] [9] [10] Lexmark a poursuivi la fabrication du modèle M aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Mexique, IBM étant le principal client de Lexmark. Beaucoup de ces claviers avaient des numéros de pièce d`assemblage IBM tels que 52G9658, 52G9700, 82G2383 et 42H1292. En raison des pressions sur les prix, de nombreux modèles MS de cette période ont été fabriqués avec une nouvelle conception à moindre coût [12], y compris le plastique plus léger, un câble intégré, et une seule couleur pour les légendes clés. IBM & UniComp Model M variantsTop vers le bas: • 1986 IBM (P/N 1390131, logo carré) • 2011 UniComp spatial M (P/N UNIZPHA) • 1991 IBM Space Saving Keyboard (P/N 1392934) le contrat de Lexmark pour la création de claviers pour IBM a expiré le 27 mars 1996 et Lexmark a transitionné son activité de clavier à IBM et à d`autres fournisseurs. 13 Lorsque Lexmark a abandonné la production de claviers en avril 1996, IBM a continué à produire des claviers de modèle M de flambage-printemps en Ecosse jusqu`à 1999.

Maxi Switch a acheté les droits sur le clavier Select-Ease (modèle M15) et d`autres ressources de clavier de Lexmark. Maxi Switch a continué à fabriquer le clavier IBM Enhanced Keyboard avec TrackPoint II (Model 1) au Mexique jusqu`à 1998. Certains des actifs de fabrication de claviers de Lexmark ont également été vendus à un groupe d`employés de Lexmark, qui ont formé UniComp. [1] UniComp fabrique toujours sa version du modèle M (similaire à la référence 42H1292, mais d`abord renommé 42H1292U et par la suite le «Customizer»), ainsi que d`autres configurations, y compris mises à jour 104-et 105-mises en page de clés; une disposition UNIX (où les touches Ctrl et majuscules et les touches ESC et tilde sont transposées); modèles avec bâtons de pointage intégrés ou trackballs; et des modèles spécifiques aux POS, tels que les lecteurs à bande magnétique intégrés.